Nouvelle-Zélande 2011, île de Jade

26 février 2011:

 

Ce matin, après s'être levés de bonne heure, nous avons été à l'aéroport de Tontouta vers 8h30, pour procéder à l'enregistrement de nos bagages. Notre vol prévu à 10h15 est  à l'heure. Le vol dure 2h30-3h, ça passe rapidement entre le repas, un petit jeu pour les enfants, etc... Et chose extraordinaire, le stewart apporte comme repas pour Islene un petit pot Bio! Ce vol se déroule à merveille : nous avons notamment pu admirer de magnifiques paysages, surtout en descendant vers Auckland: des côtes découpées, des petites îles, une mer turquoise, c'était vraiment très beau!

 

NORTHLAND.jpg NORTHLAND2.jpg

 

Nous avons ensuite une attente de 5h à l'aéroport d'Auckland, durant laquelle on farniente un peu, regardons les magasins, Bastian joue un peu dans un hélicoptère, Islene fait une sieste dans l'écharpe... Un peu avant d'embarquer, nous mettons aux enfants des tee-shirts à manches longues ou des gilets, car la température se rafraîchit. Il fait une vingtaine de degrés, on est loin de nos températures calédoniennes! Le 2ème vol part à 19h35, et se déroule sans encombres. Les enfants sont fatigués et Bastian s'endort rapidement. En revanche, Islene a plus de mal à trouver son sommeil. Le vol est court, et tant mieux, car nous avons faim et sommes bien fatigués depuis le matin. En effet, notre 2ème vol est avec Jetstar, et il faut payer si l'on veut manger à bord.

 

Arrivés à Christchurch, nous prenons un taxi qui nous mène à notre motel, et nous emmène au passage prendre un takeaway (plat à emporter). En passant en ville avec le taxi, nous avons vu plusieurs bâtiments effondrés, des nombreuses églises dont le clocher tombé était encastré dans le sol. Et encore, notre chauffeur nous dit que ce spectacle, ce n'est rien comparé aux dégâts du centre ville, fermé d'accès, sauf aux équipes de secours bien entendu! A priori le centre n'est qu'un amas de gravas. Se dire qu'il y a encore des gens coincés dessous fait froid dans le dos!  

 

Arrivés au motel, le réceptionniste nous dit qu'il n'y a plus d'eau. En effet, suite au séisme de la semaine précédente, de nombreuses canalisations ont rompu, et de ce fait, pas de douche, pas d'eau au robinet... Nous savourons notre kebab dans notre chambre, puis nous endormons en quelques minutes.

 

IK-DORT.jpg BK-DORT.jpg

 

 

27 février 2011 :

 

 

Récupération du camping-car, courses, Antartic Center, nuit à Christchurch, tel est notre programme initial.

Un taxi nous emmène au dépôt de camping-car, où notre interlocutrice parle français, pour notre plus grand bonheur. Ensuite, direction le supermarché Countdown, où nous faisons un plein de courses pour une grande partie des vacances.

Ensuite, nous nous dirigeons vers l’Antartic Center où nous comptons nous restaurer avant la visite. Mais en arrivant sur le parking, quasi vide, nous avons un gros doute quant à l’ouverture du site. Le chauffeur de taxi d’hier nous avait assuré que c’était ouvert, nous avions récupéré des tickets de réductions à l’hôtel, mais le parc est bien fermé : « Closed due to earthquake ». Si bien que nous pique-niquons et décidons de nous avancer sur notre route prévue pour demain.

Nous empruntons la route n°1 direction Timaru. Notre étape de demain était initialement « Christchurch-Twizel ». Nous comptons du coup faire la route jusque Geraldine, et gagner ainsi quelques heures de route. Au sud de Christchurch, à 36 km environ, se trouve la ville de Rakaia. Le passage de la Rakaia River nous offre un panorama grandiose, sans doute le premier d’une longue série. Cependant, il est interdit de s’arrêter au milieu du pont pour prendre des photos, du coup, cette jolie vue restera pour nous un beau souvenir.

Nous faisons une petite pause à Ashburton, où nous donnons le goûter aux enfants, et nous voilà à présent repartis vers Geraldine, avec deux loustics endormis ou presque à nos côtes.

 

Bastian a appris quelques « petites » choses depuis notre arrivée hier : un tremblement de terre, c’est quand la terre, elle se met à bouger. Ca fait tomber les maisons, ça fait se casser les voitures, et surtout, ça fait peur aux petits manchots bleus (ben oui, car si l’Antartic Center est fermé, c’est parce que les manchots ont eu peur !).

 

 

 

28 février 2011 :

 

Ce matin, nous quittons Geraldine vers 10h-10h30. Nous avons dormi jusque 8h30. Le temps de se préparer, ainsi que les enfants, (Islene a dormi jusque 9h15 passé). Et c’est parti.

Hier soir, nous nous sommes arrêtés dans un camping de la chaine « Kiwi », où nous avons 10% de réduction. On a dîné d’une salade « avocat-tomate », de riz ½ complet et de saumon frais, et quelques abricots en dessert. On n’en avait pas mangé depuis notre départ de métropole !

 

A présent, nous sommes après Fairlie et faisons route vers Lake Tekapo. Le lac Tekapo est un lieu vraiment splendide : un grand lac bleu turquoise  entouré de montagne, au bord duquel se trouve une petite église qui est assez ancienne.

Les enfants se défoulent autour du lac, notamment à jeter des cailloux dans l’eau, activité favorite de notre loulou. Islene gambade pas mal aussi dans les cailloux, et nous fait au passage quelques cascades.

 

CAILLOUX-TEKAPO.jpg BK-ET-CHIEN-A-TEKAPO.jpg
LUPIN-TEKAPO.jpg TEKAPO.jpg 

 

On va voir l’église, marchons un peu autour du lac, prenons de jolies photos, puis nous allons jusqu’à une boulangerie où nous achetons des « pies » à manger, un croque-monsieur pour Loulou, ainsi que des petites friandises pour le dessert (caramel cookie et blueberry muffin). Après le pique-nique, nous reprenons la route direction, le lac de Pukaki. Cette immensité d’eau est d’un bleu aussi limpide et laiteux que le lac de Tekapo, et offre sur sa rive sud, un somptueux panorama sur le Mont Cook ou Aoraki, « le transperceur de nuages », selon la tribu Ngai Taku (3754 m). Ces deux lacs doivent leurs teinte laiteuse aux particules arrachées à la roche par l’érosion lors des avancées glacières, particules qui restent en suspension dans l’eau.

 

MONTS COOK ET TASMAN  
   

 

Après avoir bien admiré ce lac de Pukaki, nous reprenons la route direction Omarama à environ 38km, puis Cromwell, à 1h25 plus loin.

Au sud d’Omarama, à 16h20, nous venons de passer Lindis pass, un col de montagne splendide. Nous roulons au fond d’une vallée sans eau : le sol est plat, et les montagnes nous entourant semblent sortir de terre, venues de nulle part. La terre est marron jaune, le ciel nuageux, conférant au lieu un aspect un peu dramatique.

 

 

 

1 mars 2011 :

 

Ce matin, nous faisons sonner à 7h00. Dur, dur le réveil. Enfin il fait moins froid que ce que nous craignons, c’est cool. Le temps de tout préparer nous décollons à 10h00, direction Queenstown et le « Kiwi & Birdlife Park ». La ville est très animée, avec beaucoup de monde.

 

QUEENSTOWN.jpg

 

Le parc sur les kiwis et autres oiseaux est très intéressant. Nous y voyons donc des kiwis. Oiseaux nocturnes, ils ont des petites maisons pour eux, maintenues dans la pénombre. Nous arrivons à l’heure à laquelle une dame vient les nourrir. Ils sont très mignons avec leur long bec qui va fouiller dans le solà la recherche de nourriture. Les enfants les observent avec beaucoup d’attention. Bastian fait des commentaires oraux et Islene n’en perd pas une miette! Sortis de la maison des kiwis, nous allons voir un nestor kea, des canards, de différentes espèces, des perroquets, des rapaces.



NESTOR-KEA.jpg BK-ET-CANARD.jpg 
CANARD-BEC-BLEU.jpg YELLOW-CROWNED-PARAKEET.jpg 
CHAMPIGNONS.jpg REPTILE.jpg



Le parc regorge également différentes espèces végétales rares, mais nous nous attardons moins sur celles-ci que sur les espèces animales. Bastian est content de reconnaître certains animaux que je lui ai présentés dans sa nomenclature sur la Nouvelle-Zélande. Ce soir, je la lui ressortirai pour revoir ensemble lesquels nous avons vu cet après-midi. Il y a aussi un côté du parc destiné à la culture Maorie, que nous devrions découvrir dans l’île du nord!

 

MAORIE-CULTURE-QUEENSTOWN.jpg MAORIE-CULTURE-QUEENSTOWN-2.jpg

 

A présent, nous avons repris la route direction Te Anau. Nous devions au départ nous arrêter ce soir à Queenstown, mais nous essayons de garder notre avance au cas où nous en ayons besoin pour la suite du voyage.

 

Le soir, nous nous arrêtons au camping de Te Anau « Lake view Holiday Park » au bord du lac de Te Anau. La vue est magnifique ! Nous allons nous y balader après le bain des enfants, la lessive, le repas… Et nous nous essayons aux ricochets. C’est tout un art d’y arriver, et j’ai encore du travail. Enfin, la quiétude du soir devant cette immensité calme miroitant les montagnes environnantes, est des plus relaxantes. Le lac est bleu foncé et reflète les couleurs rose-jaune du ciel. Une pause de bonheur.

 

 

 

2 mars 2011 :

 

Ce matin, nous avions prévu de nous lever tôt pour rouler jusque Milford Sound, faire la croisière en bateau dans le fjord et retourner dormir à Te Anau. Mais à partir d’environ minuit, il s’est mis à pleuvoir, venter, et du coup en se levant à 6h30, on a revu nos projets. PA a été voir sur internet, a trouvé un bulletin météo sur Queenstown, et il a vu que demain, le temps serait plus clément. Du coup, nous décidons d’aller tout de même à Milford Sound, mais sans prévoir de faire la croisière aujourd’hui. Ainsi, demain matin, on sera sur place pour la première croisière du matin.

 

18h00: Nous sommes de retour de Milford Sound, où nous avons finalement fait la croisière de 14h00. Bon ok, on a eu de la pluie, mais aussi quelques éclaircies, et même si le ciel n’était pas vraiment bleu, on a pu prendre pas mal de photos.

En prenant la route de Milford Sound le matin, nous étions que très peu confiant. En effet, le temps était pluvieux et le paysage tellement bouché que nous ne voyions même pas les magnifiques montagnes. Un peu décevant et pas du tout encourageant. Tout était blanc autour de nous, mouillé, et nous avons même eue de la grêle dans la montagne.

 

ROUTE-VERS-MILFORD.jpg

 

Les éclaircies ont commencé à arriver petit à petit lors de notre arrivée à Milford.

Nous avons commencé par nous poser un peu, manger, et puis, à un moment, il y a eu une éclaircie un peu plus importante, et je décide de sortir aller prendre une photo.

 

MILFORD-5.jpg

 

En passant au point d’information je vois un bulletin météo bien différent de celui du matin. Il annonce que demain le temps serait pire qu’aujourd’hui, avec tempêtes de pluie et de vent, du coup on a décidé de faire la croisière aujourd’hui. Du coup, nous prenons nos billets dans la foulée, préparons les enfants, et partons à pied vers l’embarcadère.

  

La croisière dure 1h40 : 1h40 de magnifique montagnes, fjords, cascades… une splendeur.  

MILFORD-SOUND2.jpg MILFORD-6.jpg
MILFORD-3.jpg MILFORD-4.jpg

 

 

MILFORD-7.jpg 

Nous nous relayons pour aller sur le pont prendre des photos pendant que l’autre garde les enfants à l’intérieur. En effet dehors il fait froid et il y a beaucoup de vent. Il ne faudrait pas risquer qu’ils tombent malades ! En revanche, ils font l’attraction du bateau, surtout Islene qui se fait même filmer par un couple de japonais, qui nous filment aussi nous (les parents) par la même occasion. J’hallucine !  

 

IK-GATEAU.jpg IK-COMPOTE.jpg

 

Après la croisière, nous retournons sur Te Anau, au camping de la veille. Le temps étant un peu plus dégagé qu’au matin nous prenons quelques nouvelles photos sur la route, et savourons ensuite le soir une bonne soupe chaude et un plat de pâtes au thon. Vu comme nous avons eu froid dans la journée, ce n’est que du bonheur !

 

ROUTE-DEPUIS-MILFORD-1.jpg ROUTE-DEPUIS-MILFORD-2.jpg

 

 

 

3 mars 2011 :

 

Ce matin, nous partons de Te Anau vers 9h30, direction Queenstown et Wanaka. Nous ne savons pas encore exactement ce que nous ferons: Onsen à Arthur’s point ou Puzzling World à Wanaka.

 

La route ce matin est splendide: des montagnes de verdures avec des plaines dorées s’étalant à leurs pieds. La lumière du soleil fait scintiller les petits ruisseaux en méandres se frayant un chemin entre les hautes herbes couchées par le vent. Au loin, les sommets enneigés de la veille dominent l’ensemble de ce paysage magnifique, un brin tolkienesque. Et oui, car hier il a neigé au dessus de 1000m d’altitude.

 

ROUTE-VERS-WANAKA.jpg ROUTE-VERS-WANAKA-2.jpg

 

ROUTE-VERS-WANAKA-4.jpg

 

Le midi, nous nous arrêtons un peu après Queenstown, près d’un pont historique, sur lequel nous allons prendre quelques jolies photos de paysages.

 

BK-ET-IK.jpg PONT-HISTORIQUE-2.jpg

 

PONT-HISTORIQUE-1.jpg

 

Puis nous reprenons la route vers Wanaka, ville à l’entrée de laquelle nous nous arrêtons au Puzzling World Parc ayant pour thème le jeu: labyrinthe géant, hologrammes, maison penchée, casse-têtes… Nous y passons un bon moment et les enfants s’amusent beaucoup, surtout dans le labyrinthe. Pour les casse-têtes, ils se montrent très concentrés un petit moment. Bastian en a repéré un qui lui plait beaucoup et qui est en vente à la Fnac éveil et jeux. Nous verrons pour l’acheter de retour en métropole.

 

BK-IN-THE-GREAT-MAZE.jpg THE-GREAT-MAZE.jpg
IK-IN-THE-GREAT-MAZE.jpg MAISON-PENCHEE.jpg

 

Ensuite, nous avons été faire quelques courses puis nous installer au camping. Au menu: saumon frais et poêlée de légumes. 

 

 

4 mars 2011 :

 

Ce matin, nous nous dirigeons vers Haast. Cette route entre Wanaka et Haast traverse le Mont Aspiring National Park, un vrai joyau de la nature entre lacs turquoises et montagnes verdoyantes, sommets enneigés et pics déchiquetés.

 

ENTRE-WANAKA-ET-HAAST-2.jpg LAC WANAKA
VERS-HAAST.jpg ENTRE-WANAKA-ET-HAAST.jpg

 

Le long de cette route se trouvent plusieurs lieux de départs de ballades et de randonnées. Nous nous cantonnons aux Blue Pools Fantail Falls et Thunder Falls. Blue Pools est un bassin bleu turquoise (théoriquement, car aujourd’hui avec la pluie, c’était plutôt Grey pools !) à 15 minutes de la route.

 

BLUE-POOLS.jpgBlue Pools GREY-POOLS.jpgGrey Pools

 

Pour y accéder, on passe dans une forêt de hêtres qui mène à un pont suspendu dominant le Blue Pool. Il y avait aussi au milieu de la forêt, des petits panneaux indiquant les noms des arbres. Bastian s’arrêtait devant pour épeler les noms et faisait des commentaires, exemple : « oh, ça c’est un joli prénom pour un arbre (HUPINO) ». C’était trop mignon. C’est pareil, au Blue Pool, il s’est amusé à son activité favorite, soit jeter des cailloux dans l’eau. Ça l’a occupé un moment…

 

Du coup, sur la suite de la route nous nous sommes arrêtés voir deux cascades, à 5 minutes aller/retour de la route, parfait pour aller prendre quelques photos sans utiliser trop de temps.

 

CASCADE-1.jpg THUNDER-CREEK-FALLS.jpg

 

ROUTE-VERS-FOX.jpg Route entre Haast et Fox Glacier

 

A présent il est 16h44, nous sommes à 25 km de Fox Glacier où nous comptons nous arrêter ce soir. J’ai trouvé un camping avec «  une grande aire de jeux »... à voir. J’espère que ce sera bien. Notre Loulou n’avait qu’une idée ce matin, retourner au Puzzling World où nous étions hier. Du coup, j’espère qu’il pourra bien s’amuser ce soir.

 

 

5 mars 2011 :

 

Au camping de Fox Glacier, l’aire de jeu était en effet très grande et très sympa !

 

Ce matin, il pleut. Nous projetions d’aller au Fox Glacier à pied, alors nous avons tout de même été au point de départ de la ballade, mais là, des pancartes indiquaient que l’accès était interdit, dû aux récentes chutes de pluie, qui rendent le terrain et le glacier instables, pouvant entraîner d’importantes chutes de pierres. Du coup, nous sommes restés au niveau du parking. Heureusement, nous pouvions voir le glacier de loin. Du coup nous l’avons tout de même photographié. Mais notre Loulou était (là encore) frustré (comme devant la porte close de l’Antartic center) de ne pouvoir aller voir la glace de plus près (il voulait marcher sur le glacier). Mais je lui ai dit que pour ça, on pourrait aller voir tata Anne-Marie et tonton JP en été, et approcher un peu plus des glaciers, voire marcher dessus.

 

FOX-GLACIER.jpg

 

Nous avons ensuite continué vers Franz Joseph Glacier. Nous avons pris notre pique-nique sur le parking, puis nous sommes équipés pour aller voir le glacier de plus près car l’accès à celui-ci était ouvert. Il pleuvait et ventait, nous nous sommes donc bien couverts : tee-shirts, 1-2 pulls, gilet, polaire, veste gore-tex, bonnets, écharpes, etc… J’ai installé Islene en kangourou dorsal. Un moment la tête au vent, elle n’a pas tardé à s’endormir et faire ainsi 1h30 de sieste.

 

FRANZ-JOSEPH-PANCARTE.jpg FRANZ JOSEPH GLACIER
FRANZ-JOSEPH-GLACIER-2.jpg CASCADE-FRANZ-JOSEPH.jpg
BK-GLACIER.jpg NOUS-4-GLACIER.jpg

 

En effet, il y avait juste un point de vue sur le glacier à 30 min aller-retour, mais Bastian a désiré aller jusqu’au pied de celui-ci, du coup nous l’avons suivi avec plaisir, et nous avons ainsi marché 1h30 aller-retour. Pour nous ça va, mais pour un petit loulou, c’est bien fatigant. Il s’est effondré de sommeil une fois rentré au camping-car. En tout cas, la ballade était très sympa malgré la météo. Le sentier d’accès passait au creux de la vallée, tout jonché des débris arrachés à la roche par la friction du glacier. Près du chemin, de part et d’autre de celui-ci, sur chacun des flancs de la montagne, coulaient des cascades, plus ou moins grosses, mais toutes très jolies. Près du glacier se trouvait un monsieur qui charriait des gravats pour refaire le sentier d’accès au glacier, sans doute emporté par les récentes pluies. Nous nous sommes faits photographier tous les quatre devant le glacier, puis sommes retournés au camping-car. Bastian voulait aller marcher dessus, mais je lui ai dit que pour cela, il avait besoin de matériel adapté : crampons, etc… et qu’il n’en existait pas à sa taille ; qu’il faudrait donc attendre un peu d’avoir grandi pour aller voir ses cousins qui habitent à la montagne et en profiter pour découvrir les randonnées glaciaires. L’idée lui a beaucoup plu !

 

Après cette jolie ballade, nous avons continué notre route jusque Hokitika, au lieu du lapidaire sur jade néphrite. PA m’a d’ailleurs offert un très joli pendentif (twist-koru) et une paire de boucle d’oreilles assorties. C’est magnifique ! Merci mon chéri !

 

 

6 mars 2011 :

 

Aujourd’hui, nous prévoyons de rallier Hanmer Springs, donc de retraverser l’île d’ouest en est. Nous allons racheter quelques victuailles au « new world » de Hokitika, puis partons vers Greymouth. Un peu après Greymouth, dans la vallée menant à Reefton, quelques kilomètres après Dobson, nous nous arrêtons pour manger, au niveau d’une ancienne mine de charbon qui fonctionnait au XIXème siècle. Il y a tout un historique explicatif concernant le fonctionnement et aussi la catastrophe (explosion) qui avait coûté la vie à 65 mineurs, tuant du même coup souvent plusieurs membres de la famille. Une monstrueuse tragédie pour ces familles arrivées pour la plupart depuis peu en Nouvelle-Zélande. Le site se nomme « the brunner ».

 

Après cette halte historique, nous repartons. A présent, il est 14h50, nous sommes entre Marina Springs et Hanmer Springs. Nous venons de traverser d’immenses vallées verdoyantes bordées de hautes montagnes, dont les sommets se couvrent de plus en plus de neige à fur et mesure que nous avançons. En arrivant à Hanmer Springs, nous prévoyons de nous délasser pour la fin de la journée dans les sources d’eau chaude « hot pools » qui se trouvent dans cette station thermale.

 

Arrivés vers 16h à Hanmer Springs, nous avons déjà pris un bon goûter dans le camping car. En effet, entre les fraîches températures, le vent, la pluie, nous faisons le plein d’énergie avant d’affronter les éléments. Nous voyons des gens sortir des bassins d’eau chaude, en maillot et serviettes dans la rue, alors que nous avons cagoules, polaires et écharpes ! Le contraste est surprenant !

 

La « piscine », la « hot pool » d’Hamner Springs compte de nombreux bassins, de températures allant de 28°C à 42°C. Ils ne contiennent pas tous les mêmes éléments en solution. Les « rocks pools » vont de 35°C à 38°C. C’est là que nous restons, principalement dans ceux à 36°C, température idéale vu le contraste avec les températures extérieures. Certains bassins ont des remous. Il y a un bassin d'aquathérapie, avec hydromassages. Il y a aussi d'autres groupes de bains: 38-40°C, 40-42°C. Mais aussi des toboggans, etc... Les enfants se sont régalés, à sauter dans l'eau, faire les petits fous, se défouler, etc... ça leur a fait le plus grand bien, tellement qu'ils seraient bien restés jusqu'à pas d'heure! Enfin, à 19h, nous sommes quand même rentrés au camping-car, pour rejoindre le camping, manger, et dormir.

 

 

 

7 mars 2011:

  

Aujourd'hui, nous allons à Kaikoura sur la côte est, où nous espérons pouvoir observer des animaux. On peut y rencontrer: baleines, dauphins, otaries, petrels, albatross, etc...

Ce matin, nous avons pris la route via Waiau et Hawkswood (49km contre 115km en passant par Waipara). On se demandait comment ça allait rouler, car les routes secondaires sont plus ou moins pratiquables, mais le verdict c'est: parfaitement! A présent, il est 12H00, et nous apercevons la mer. On n'est plus loin.