Australie 2010, South Australia & Victoria

30 septembre:

 

Aujourd'hui, nous faisons le trajet Alice Springs-Adélaïde. A 10H, un taxi vient nous chercher à notre hôtel. Nous avons le temps de prendre tranquillement notre petit déjeuner, de papoter avec une dame qui prend le sien et qui prend plaisir à chanter des chansons en anglais à Islene, Bastian a le temps de jouer un peu avec la petite fille, puis c'est parti!

Arrivés à l'aéroport, nous voyons que notre avion partira avec un peu de retard. Puis c'est parti pour 2 heures de vol. Au début du trajet, le temps est clair et je peux prendre pas mal de photos de paysages, puis ça se couvre. Arrivés vers Adélaïde, le ciel se dégage pour laisser voir les collines verdoyantes et la mer bleue. On se dirait en France. Ca change du centre rouge du tout au tout! Une fois arrivés, nous rejoignons notre hôtel, l'Ambassadors Hotel, en taxi. Il se trouve dans une très hautre batisse, genre immeuble parisien. Notre chambre se trouve au 3ème, sous les toits. Nous allons faire un tour en ville, au Rundle Mall, la rue piétonne d'Adélaïde. Il y a beaucoup de bruit et d'agitation: ça nous fait bizarre après nos 11 jours d'outback! Bastian nous pose plein de questions sur ce qui l'entoure, et c'est la que l'on voit la différence entre notre loulou et un petit gars de la ville: il sait reconnaître un kookaburra et un cacatoès, mais les escalators et les filets oranges de protection des chantiers, connaît pas!

 

SURVOL-NT.jpg SURVOL-CENTRE-2.jpg
SURVOL-SA.jpg SURVOL-SOUTH-AUSTRALIA.jpg

 

 

1 octobre:

 

Ce matin, nous récupérons notre camping car, pour reprendre la route direction Melbourne. Le temps de quitter la ville et de récupérer le véhicule, il est 11H00. Ensuite, nous retournons sur Adélaïde, en vue de visiter la chocolaterie Haigh's. Sur place, la dame que je rencontre me dit que toutes les visites guidées sont complètes jusqu'à la semaine suivante. Tant pis pour nous! On rate ainsi la dégustation de chocolats! Enfin, à la fin de la visite en cours, je peux quand même aller jeter un coup d'oeil au niveau de l'atelier de fabrication, voir comment les gens font pour faire des truffes, ou encore des chocolats avec des petits piquants dessus, genre chardons. Ca sent divinement bon et c'est très appétissant!!!

 

Puis nous allons payer le ferry que nous avons réservé pour Kangaroo Island, et ensuite au supermarché pour faire quelques courses. Dans la galerie, il y a un château gonflable où Bastian va se défouler un bon moment, puis faire un dessin. Quand la dame qui tient le stand remballe tout à 15H, il est déçu par deux choses: il n'a pas fini de colorier son dessin, et il voulait bien ranger les crayons dans leur pochette avant de les donner à la dame qui les met en vrac dans sa caisse de rangement. Ben oui, on lui demande d'être ordonné, et là il ne comprenait pas trop pourquoi la dame ne l'était pas.

 

Ensuite, nous quittons définitivement la ville pour rejoindre aldinga, où nous camperons. Ainsi, nous serons plus proches de Cape Jervis pour prendre le ferry demain. Et nous quittons surtout cette agitation urbaine très fatigante! La ville d'Adélaïde est très jolie d'un point de vue architectural, il y a beaucoup de bâtiments anciens, mais bon, ça reste une ville...

 

 

2 octobre:

  

Ce matin, nous partons vers Cape Jervis. Notre ferry est à 13h00. Nous préférons faire la route entre Aldinga et Cpae Jervis sur le matin pour avoir le temps de jouer avec les enfants sur place en attendant le bateau, sans se presser. Les paysages sont verdoyants, on dirait la normandie pour les vaches, la franche-comté pour les collines... Ca ressemble énormément à la France métropolitaine, et ça fait bizarre, car ça nous semble si lointain ces paysages! Il est vrai que depuis plus d'un an, nous avons plus été habitués aux plages de sable, aux cocotiers, aux étendues désertiques et chaudes qu'à 15°C au milieu du bocage! Et on ne va pas se plaindre, car les températures sont particulièrement douces en ce moment en Australie méridionale! Bon OK, on a mit le chauffage cette nuit dans le camping-car, mais les températures nocturnes actuelles n'ont rien à voir avec les deux petits degrés matinaux d'il y a deux semaines!

 

CAPE-JERVIS.jpg CAPE-JERVIS-IK-ET-PA.jpg
FERRY.jpg BK-SUR-LE-FERRY.jpg

 

On arrive à Cape Jervis: mer bleu foncé, herbe vert intense, fleurs jaunes, un peu de vent, purement magnifique!! La traversée se passe à merveille!

 

PENNESHAW.jpg

 

Arrivés à Kangaroo Island, nous prenons la route pour les Flinders Chase. Les paysages ressemblent cette fois-ci beaucoup à la bretagne. Sur la route menant au camping, nous nous arrêtons à Seal Bay, pour aller observer les lions de mer. Ils dorment sur la plage, pour se reposer des trois jours qu'ils passent à nager dans les eaux froides pour aller se nourrir. Nous arrivons juste à temps pour la dernière visite de la journée. Avec la lumière tombante du soir, le paysage est merveilleux. Les couleurs de la mer agitée vont du turquoise au bleu intense, et les lions de mer qui se reposent ou jouent sur cette plage de sable clair constituent un spectacle des plus remarquables. Un petit bijou de la nature que ce parc de conservation de la baie des lions de mer (Seal bay conservation park). Les enfants ont beaucoup apprécier de jouer dans le sable, et surtout Islene qui n'en n'a pas encore l'habitude.

 

BB-LION-DE-MER.jpg LION-DE-MER-TETEUR.jpg
SEAL-BAY-2.jpg SEAL-BAIE-MOUETTE.jpg

SEAL-BAY-3.jpg

SEAL-BAY-4.jpg

 

 

3 octobre:

 

Cette nuit, nous nous sommes fait réveillés peu avant le lever du jour par des chants d'oiseaux très sonores. Au réveil, j'ai découvert un rassemblement de perroquets nichant juste dans l'arbre au dessus de notre camping-car.

 

Ce matin, une fois prêts, nous allons faire une des deux "Koala Walk", promenade partant du "Western KI caravan park", où nous avons dormi. Le sentier est bordé de part et d'autres d'eucalyptus. Ca sent trop trop bon! Nous cherchons les koalas, mais ils sont très difficiles à voir. PA en découvre un endormi, entre deux branches. Il est très haut et même si je le photographie, le cliché ne rend pas très bien. Et le long de ce sentier, comme dans beaucoup d'endroits, on voit de petits wallabies, de nombreux oiseaux, etc... Un univers de quiétude des plus plaisants.

 

KOALA-PA.jpg FLEURS-BLANCHES-KI.jpg
ARUM.jpg BK-ET-PLUME.jpg

 

Ensuite, nous descendons au sud de l'île, vers le cape du Couédic. Cet endroit sauvage ressemble à s'y méprendre à la Bretagne. La côte découpée voit de nombreuses vagues s'y écraser. A cet endroit ont eu lieu de nombreux naufrages. Une colonie de lions de mer vit au pied de la falaise du haut de laquelle nous admirons la vue marine. On voit les animaux se reposer pour la plupart, mais aussi jouer dans l'eau pour les plus jeunes. Le spectacle est magnifique. Une passerelle en bois est aménagée pour accéder à "Admirables arch", une arche de pierre façonnée par l'érosion dans la falaise, au fil des ans. Cet endroit abrité sert de refuge aux petits lions de mer.

 

PHARE CAPE COUEDIC CAPE-DU-COUEDIC.jpg
ADMIRABLE-ARCH.jpg FLEUR-VIOLETTE.jpg

 

Nous reprenons ensuite le camping car pour nous rendre un peu plus loin, à "Remarkables Rocks". Sur ce site, un pluton granitique a été mis à jour par l'érosion des couches sédimentaires sus jacentes, et le site est là encore splendide. Le seul dommage est que le ciel étant nuageux à notre passage, la lumière n'est pas des plus optimales pour les photos, et ne fait pas ressortir les couleurs du site avec la même intensité. Enfin, le tout est tellement splendide que l'on s'en met tout de même plein les yeux! Notre petit Bastian étant fatigué, il me demande de "faire bébé cigogne" pour aller voir le site, à savoir, que je le porte en écharpe. Ainsi, nous nous promenons, PA avec Islene en écharpe dans le dos, et moi avec Bastian. On est une attraction locale rien qu'à nous! Mais en tous cas, mon loulou apprécie beaucoup ce moment de tendresse avec sa maman, et c'est juste ça qui compte à mes yeux!

 

 

NOUS-4-A-KI.jpg TEXTE-REMARKABLES-ROCKS.jpg
REMARKABLES-ROCKS-1.jpg PA-A-KI.jpg
ISLENE-A-KI.jpg REMARKABLES-ROCKS-2.jpg

 

Ensuite, nous reprenons notre camping-car et continuons notre route vers Kingscote, où nous dormirons le soir. Sur le chemin, nous nous arrêtons à "Island Beehive", une miellerie. Bastian prend un plaisir fou à faire la dégustation de miel. Il y goûte et y re-goûte de nombreuses fois:-) Nous achetons trois pots de miel. Ils sont vraiment délicieux! Sur place, nous dégustons également un glace au miel faite maison: que du bonheur! c'est fondant, crémeux, délicatement parfumé et bio! Il va falloir que j'essaie d'en faire une fois rentrée à la maison! Si j'avais écouté Bastian, on aurait acheté toute la boutique de la miellerie! Abeille à roulette, cadres avec abeilles, tabliers, minuteurs, etc... "ben oui maman, parce que moi, je suis une petite abeille! Alors je mange plein de miel!" Et puis "elles sont toutes mignonnes les petites abeilles qui vont à leur ruche", et patati et patata...

 

Après la miellerie, nous sommes allés jusqu'au wharf de Kingscote, voir les pélicans. A 17h, il était possible d'aller les nourir.

 

PELICAN1.jpg PELICAN2.jpg
PELICANS4.jpg PELICANS3.jpg

 

Puis nous sommes allés au camping où nous avons mangé, nous nous sommes lavés, etc... avant de repartir à Kingscote, aller observer les manchots pygmés. Nous nous sommes bien couverts, et nous sommes partis le long de la plage bordée de rochers, au creux desquels nichent les petits manchots. Cette espèce possède des plumes bleues acier sur le dos et blanches sur le ventre. Ils mesurent environ 35cm et poussent des petits cris très caractéristiques. Comme le dit si bien Bastian: "Ca fait du bruit les pingouins!" Notre petit loulou fatigué a observé les manchots des bras de son papa, et il se bouchait régulièrement les oreilles, tant les bruits émis étaient importants! Nous avons vu des poussins et des adultes. Ils étaient tous très mignons! Je n'ai pas pris de photos car le flash les auraient effrayé, et que sans flash ni pied, les photos n'auraient rien rendu! Pendant ce temps, Islene dormait dans l'écharpe comme une bienheureuse:-)

 

 

4 octobre:

 

Ce matin, nous avons notre ferry à 10H30. Nous prévoyons dons d'arriver un peu plus de 30 minutes avant. Et là, que découvrons-nous? Que nous avons raté celui de 10H30! Et pourquoi? Parce que l'heure a changé hier, tout simplement, et que nous n'étions pas au courant! Heureusement, il reste de la place dans celui de 11H30! Mais du coup, nous doutons de plus en plus de pouvoir arriver aux Grampians ce soir! Nous dormirons où nous pourrons et verrons bien comment nous adapterons notre emploi du temps des jours futurs en fonction de ça!

 

BASTIAN-BAC-A-SABLE-NBPTI.jpg ISLENE-AU-CAMPING.jpg
ENFANTS-CAMPING.jpg ENFANTS-BAC-A-SABLE.jpg

 

 

5 octobre:

 

Finalement, hier soir nous avons dormi à Bordertown, à 245km de Halls Gap. Le changement d'heure nosu aura joué des tours! Donc ce matin, on repart direction les Grampians, en espérant ne pas arriver trop tard pour avoir le temps d'en profiter avant de continuer vers la Great Ocean Road.

 

A 14H20, nous repartons du parc des Grampians où nous avons mangé puis été nous ballader au bord des Mackenzie Falls. Ces chutes d'eau de 40 m de haut tombent dans un bassin naturel. Le tout m'a fait penser aux chutes du Herisson dans le Jura. Entre le chemin d'accès aux chutes qui parcoure les Grampians et qui ressemble aux Vosges et au lieu même qui me fait penser au Jura, on est proche de notre France natale. En tous cas, cette nature calme et verdoyante nous apporte beaucoup de sérénité! C'est vraiment ce genre d'endroit que nous affectionnons le plus!

 

MACKENZIE-FALLS-GRAMPIANS.jpg BASTIAN-ARBRE.jpg
BASTIAN-CHENILLE.jpg CHENILLE-GRAMPIANS.jpg

 

Le soir, nous nous arrêtons à Warrnambool, à l'entrée de la Great Ocean Road.

 

 

6 octobre:

 

Ce matin, direction de nouvelles splendeurs de la nature! En effet, la Great Ocean Road que nous allons parcourir aujourd'hui est une route qui longe en grande partie l'océan et qui est jalonnée de points de vues magnifiques. Vues sur des falaises calcaires érodées par les éléments. Nous nous arrêtons à plusieurs points de vues pour admirer le paysage et faire des photos, notamment à Bay of Islands, Lord Arch et Twelves Apostles. Le paysage est grandiose.

 

BAY-OF-ISLANDS.jpg BAY-OF-ISLANDS-2.jpg
BAY-OF-ISLANDS-3.jpg LORD-ARCH.jpg
LORD-ARCH-2.jpg LORD-ARCH-3.jpg
12 APOTRES 12-APOTRES-1.jpg

 

La mer est bien agitée et nous laisse réfléchir quant à la condition des nombreux naufragés échoués par le passé sur cette côte. En effet, le lieu tristement célèbre est surnommé la côte des naufragés, avec plus de 80 épaves de bateaux. Sur l'un deux, le Lord Arch, il y a eu deux rescapés sur 54 passagers. Eva Carmichael, la rescapée, a perdu dans le sinistre ses cinq frères et soeurs et ses parents. Le jeune homme rescapé, dont j'ai oublié le nom, était quant à lui apprenti marin. Il est par la suite devenu capitaine de bateau et a survécu à deux autres naufrages. A croire que le destin s'acharnait contre lui!

 

Nous avons pour notre part continué la Great Ocean Road jusqu'à Aireys Inlet, en faisant pauses et photos par ci par là... :

 

En allant jusqu'au phare de Cape Otway, nousa vons croisé un koala qui traversait la route, magnifique petite boule de poils grise et rondouillette...

Le soir venu, ou plutôt à la fin de l'après midi, le temps s'est gâté, et nous avons eu de la pluie et du vent. Au bord de la mer agitée, le ciel sombre conférait au lieu une ambiance dramatique et sinistre rappelant le spleen de Baudelaire "Quand le ciel bas et lourd pèse comme un couvercle..."

Enfin, arrivés à Aireys Inlet, nous nous sommes arrêtés dans un petit camping, tout tranquille. Nous avons mis le chauffage dans le camping-car et préparé une bonne poêlée de légumes avec des oeufs brouillés au fromage pour nous réchauffer, miam, miam... Et là , on se disait qu'on n'aimerait vraiment pas être sous une tente qui prend l'eau! Ben oui, parce qu'il ne fait vraiment pas chaud dans ce pays!

 

 

7 octobre:

 

Ce matin, faute de températures élevées, le soleil est revenu et nous réchauffe de ses rayons. Le radiateur a tourné toute la nuit et malgré ça, c'était difficile de sortir de la couette ce matin! On a une petite Islene qui s'est réveillée aux aurores pour tomber endormie dans son siège auto à peine repartis vers Melbourne. A présent, nous sommes à 67 km de la ville. Au programme cet après midi: rendre le camping-car et récupérer la voiture de location. Nous avons mangé à l'Organ pipes National Park, lieu présentant un amphithéâtre d'orgues basaltiques, lieu choisi pour sa proximité de l'aéroport et du dépôt de camping-cars.

 

OPOSSUM.jpg

 

Les bureaux des agences de locations fermant vers 16h00, nous avons décidé de nous y rendre deux heures auparavent, et ce ne fut pas de trop! Et le plus folklorique restait à venir, pour rejoindre notre hôtel dans le centre ville de Melbourne. Entre la conduit à gauche, le clignotant à droite, les essuis-glaces à gauche, se mettre sur la file de gauche pour tourner à droite, les feux rouges placés au loin et non au niveau de la voie,e t les parkmètres qui demandent 5$ pour 30 minutes au lieu de 4$ pour 1 heure, on a fini par y arriver! Finalement, garés pile devant l'hôtel, nous avons un peu payé le parking puis été faire un tour à pied en ville. La ville m'a parut moins bruyant qu'Adélaïde, même si elle l'est plus, car nous avons eu le temps depuis une semaine de nous réhabituer à la civilisation. Mais ça n'empêche qu'on se sent mieux dans la nature!

 

 

8 octobre:

 

Aujourd'hui, nous avons prévu d'aller au Healesville Sanctuary, dans la Yarra Valley. Nous partons à 7h30, car c'est à cette heure là que le parking redevient payant en ville. De plus, le parc ouvrant à 9h00, nous y serons ainsi pour l'ouverture.

 

Ce parc est lui aussi un véritable joyau de la nature. Nous y voyons les animaux australiens les plus connus, à savoir: dingos, kangourous, wallabies, quolls, diables de Tasmanie, koalas, wombats, (bilbies), cacatoès, reptiles en tous genres, ornithorynques, oiseaux divers et variés, pélicans, iguanes, opossums, etc...

 

DINGOSDingos KOALAKoala
KOALA2Koala KOOKABURRA.jpgKookaburra
WOMBAT.jpgWombat OISEAU-GRIS-ET-ROUGE.jpgBrolga
IGUANE.jpgIguane DIABLE-DE-TASMANIE.jpgDiable de Tasmanie
PELICANS-HEALESVILLE.jpgPélicans IBIS.jpgIbis

  

Les animaux se trouvent dans des enclos assez grands pour qu'ils puissent évoluer en liberté. Ils sont magnifiques et ce n'est que du bonheur de les observer.

 

Le temps n'est pas très chaud, et c'est avec beaucoup de plaisir que nous trouvons un feu de cheminée dans une petite maison où se trouve expliquée l'histoire du sanctuaire. Nous mangeons près des flammes qui viennent nous réchauffer pour notre plus grand confort.

 

Un autre point très intéressant du parc se trouve au niveau de l'hôpital pour animaux, où nous pouvons voir les lieux de soins des animaux, notamment ceux qui sont blessés par des automobilistes et récupérés au bord des routes.

 

PLATYPUS-SECRET.jpgA la découverte des secrets de ornithorynques BASTIAN-MICRO.jpgPetit scientifique en herbe

 

 

Après avoir parcouru le parc en long, en large et en travers, avoir vu quatre ou cinq fois les ornithorynques, nous repartons vers Melbourne, avec une halte dans un magasin Target, genre Monoprix, où nous achetons des vêtements pour les enfants.

 

Après cette grosse journée, nous rentrons bien tard à notre hôtel où nous nous couchons rapidement en vue de la journée du lendemain.

 

 

9 octobre:

 

Aujourd'hui, nous allons à Ballarat, à Sovereign Hill, parc à thème recréant un village du temps de la ruée vers l'or.

 

BALLARAT-1.jpg BALLARAT-12.jpg
BALLARAT-21.jpg BALLARAT-22.jpg

 

Tout y est: les magasins d'autrefois, boulangerie, photographe, apothicaire, marchand de bougies, ferblantier, épicier, fabrique de bonbons à l'ancienne, croque mort, école, hôtel, église, saloon avec salle de bowling, imprimeur et zone de traitage de l'or, concassage du caillou.

 

BALLARAT-3.jpg Apothicaire BALLARAT-4.jpg Apothicaire
BALLARAT-6.jpg Ferblantier BALLARAT-7.jpg Machine à berlingots

 

On peut s'essayer à l'orpaillage. Je trouve d'ailleurs 3 éclats d'or avec l'aide de quelqu'un qui me montre comment faire.

 

On visite l'école où l'on peut écrire à l'ancienne, avec plumes et porte-plumes, des maisons traditionelles dans lesquelles je papote avec des dames charmantes, en costume d'époque bien sûr! On peut faire un tour en diligence, et que sais-je encore...

 

BALLARAT-10.jpg L'école BALLARAT-9.jpg Bastian au tableau
BALLARAT-8.jpg Bastian écrit au porte-plume BALLARAT-11.jpg Islene est très attentive

 

Les petites tourtes à la viande de la boulangerie sont absolument délicieuses, ainsi que les gâteaux d'ailleurs! Nous achetons des bonbons chez le confiseur, des emporte-pièces chez le ferblantier, prenons beaucoup de photos, jouons aux quilles, aux casse-têtes, etc... de quoi s'occuper sans problèmes toute une journée!

 

BALLARAT-13.jpgMusiciens BALLARAT-14.jpgFabricant de bougies
BALLARAT-15.jpgFabrication de bougies BALLARAT-16.jpgFabrication de bougies
BALLARAT-18.jpgBowling BALLARAT-17.jpgBastian au bowling
BALLARAT-19.jpgCoulage d'un lingot d'or BALLARAT-20.jpgAtelier de coulage des lingots d'or

 

Nous rentrons bien fatigués de notre journée, et nous endormons tranquillement après avoir regardé le dessin animé "Le bossu de ND" qui passait à la télévision. C'était très sympa, Bastian a bien aimé.

 

 

10 octobre:

 

Dernier jour de vacances: il nous reste un peu plus d'une matinée pour faire nos dernières courses. Nous qui voulions nous reposer un peu ce matin, nous nous sommes faits réveiller à 6h00 par l'alarme incendie de l'hôtel qui nous demandait d'évacuer, puis une voix nous a dit qu'il s'agissait en fait d'une fausse alerte. Puis à 7H30, nous nous sommes réellement levés pour aller mettre la voiture sur un parking moins cher et préparer les affaires. A 10H, nous quittons la chambre et partons faire notre shopping du dernier moment. Nous faisons quasiment toutes les boutiques de matériel de montagne du quartier, et achetons une veste de ski à PA, soldée à -60%: 150$ au lieu de 500$!!! Elle lui servira pour notre voyage en Nouvelle-Zélande de février 2011. Puis nous partons acheter un petit truc à grignoter à Chinatown, et ensuite, il est déjà l'heure de partir à l'aéroport.

 

Nous rendons la voiture au dépôt, puis embarquons sans tarder au terminal des vols domestiques, direction Brisbane dans un premier temps, puis Nouméa. Les vols se déroulent très bien.

 

VUE DU CIEL VUE DU CIEL 2

 

BK-ET-IK-AEROPORT.jpg

 

Islene dort quasiment tout le temps du deuxième vol. On arrive un peu en retard à Tontouta, dans la nuit, fatigués mais tout de même heureux de retrouver notre maison. Bastian court dans sa chambre retrouver ses jouets et fait même un petit tour de vélo dans le jardin, by night.