Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pâté de squash aux épices

Publié le par Caldeirael

 Voici une recette fort savoureuse inspirée en très grande partie de celle d'Anne Brunner, publiée dans le n°20 de la revue "Grandir Autrement".

 

Ingrédients:

 

500g de squash

1 carotte 

1 cc d'échalote pilée

1 cs d'huile d'olive

1 cs de crème de riz

1 cs de farine de châtaigne

1 poignée de raisins secs

1/2 cc de sel

1 cc de cumin en poudre

1/2 cc de cannelle en poudre

1/2 cc de cardamome moulue                                                                         

Laver le squash et la carotte et les peler. Coupez les en petits morceaux et faites les revenir dans l'huile chaude, puis ajoutez un demi-verre d'eau et couvrir. Laisser cuire quelques minutes à feu doux, jusqu'à ce que les légumes soient tendres.

 

Ajoutez les farines, les raisins, le sel et les épices. Remuez et ajoutez un peu d'eau si nécessaire. Asséchez le mélange dans la casserole en remuant quelques minutes sur le feu. Mixez.

 

Laissez refroidir totalement. Vous pouvez servir cette préparation en tartinade sur des galettes de riz ou encore vous en servir en tant que dip pour l'apéritif.

 

Un mardi riche en activités!

Publié le par Caldeirael

Aujourd'hui, nous avons eu un mardi bien chargé.

 

Au programme:

  1. courses au supermarché,
  2. remplissage de plus de 170 litres d'eau à la source de Plum,
  3. repas du midi chez Sophie, William, Naïa et Pauline
  4. séance de cinéma en famille à la F.O.L. avec "Le Renard et l'Enfant" 

 

affichelerenardetlenfant

 

"Une petite fille vit dans une région de montagne, au bord d'un lac. Dès qu'elle le peut, elle court se plonger dans la vie sauvage qui l'entoure.

  Un jour sa route croise furtivement celle d'un renard, elle n'aura de cesse de le retrouver. Le temps passe et, au printemps suivant, elle trouve enfin le terrier où se cache "son" renard. Il s'agit en fait d'une renarde qui élève ses renardeaux. Après une longue phase d'approche et d'apprivoisement mutuel, "l'amitié" sera enfin au rendez-vous. 

  Le film nous montre l'évolution de cette relation et la richesse d'une vie au contact et à l'écoute de la nature. La reconnaissance de la liberté fondamentale du renard et du respect de la nature sera, pour la petite fille, une expérience fondatrice dans son passage à l'âge adulte."

 

(source:http://crdp.ac-paris.fr/seanceplus/lerenardetlenfant/index.htm) 

 

 

Si bien que ça m'a inspiré pour préparer à Bastian moultes activités sur la nature et les animaux de la forêt. Entre autre une nomenclature sur le thème du film. A voir pour les semaines à venir...

Les concepts Montessori et sa terminologie selon l'A.M.I.

Publié le par Caldeirael

Le procédé de normalisation :


Dans l’éducation Montessori, le terme « normalisation » a une signification spéciale.
« Normal » ne se réfère pas à ce qui est habituellement considéré comme normal, ou dans la moyenne.
La normalisation n’est pas non plus un procédé d’une mise à normalisation de l’enfant, ni à une obligation de se conformer à la norme.
Maria Montessori utilisait le terme « normal » ou « normaliser » pour définir le processus unique et individuel de chaque enfant lors de son développement.

Montessori a observé que quand l’enfant a la possibilité d’évoluer dans un environnement libre et adapté à ses besoins, il s’épanouit.

Après une période d’intense concentration, en travaillant avec un matériel qui l’intéresse et le passionne, l’enfant bénéficie d’un important contentement personnel et intellectuel.
En travaillant par choix et non par obligation, l’enfant développe sa discipline et paix intérieure.
Elle a appelé ce processus normalisation et le considérait comme le résultat le plus important de tout travail.

Elle écrit : seuls les enfants normalisés, aidés par leur environnement, montrent dans leur développement discipline, travail heureux et concentré, sentiments sociaux d’aide et de sympathie envers les autres.
Un matériel intéressant, choisi librement, qui a la vertu d’apporter concentration plutôt que fatigue, apporte à l’enfant énergie et capacités mentales, et le mène à s’améliorer lui-même.
Nous pourrions être amenés à dire que l’enfant performe des exercices spirituels puisqu’il a trouvé seul le chemin de son perfectionnement et maîtrise l’ascendant de son esprit.

E.M. Standing (Maria Montessori : sa vie, son œuvre, 1957) liste les caractéristiques d’une normalisation : l’amour des autres et du travail, la concentration spontanée, l’attachement à la réalité, l’amour du silence et du travail personnel, le pouvoir d’agir par choix, l’indépendance et l’initiative, une discipline spontanée et la joie.
Montessori croit que ce sont les caractéristiques « normales » de l’enfance, caractéristiques qui émergent quand les besoins de l’enfant sont respectés.

Le soin que nous apportons à l’enfant est gouverné par l’effort de toujours entretenir sa flamme intérieure que nous appelons intelligence et non pas par notre désir de lui faire apprendre des choses.

Utiliser des pinces

Publié le par Caldeirael

Utiliser des pinces: voici une autre acquisition de base.

 

N'ayant pas de matériel encore dédié à cette activité, nous avons improvisé ce matin en utilisant:

- une pince à cornichons en bois

- des perles en mousse

- deux bacs de glace vides

 

et bien sûr, tout ça, sur le petit tapis de travail que j'ai acheté la semaine dernière, et que Bastian adore!

 

UTILISER-DES-PINCES2.jpg UTILISER-DES-PINCES1.jpg
1- Une fois le tapis déroulé, Bastian a posé côte à côte les deux boîtes, la vide et la pleine.  2- A l'aide de la pince, il saisit les perles une à une, et les dépose dans la boîte vide. 

 

Il m'a donné comme conclusion à la fin de cette activité: "Maman, c'est difficile avec la pince. Moi, je préfère avec les mains!" :-)

Les pinces à linge

Publié le par Caldeirael

Apprendre à utiliser les pinces à linge est l'une des premières activités Montessori que l'on peut faire faire à un enfant. Il s'agit aussi d'une acquisition de base qui constitue l'une des façons les plus simples de développer la coordination musculaire de l'enfant.

 

Le matériel utilisé est très facile à se procurer:

- un petit panier ou autre contenant sur les bords duquel on peut pincer les pinces à linges

- des pinces à linge

 

MISE-EN-PLACE-DU-TAPIS-DE-TRAVAIL.jpg PINCES-A-LINGE1.jpg
1- Dans un premier temps, on installe le petit tapis pour faire l'activité. 2- Ici, Bastian a pris une petite casserole en plus du petit panier rempli de pinces à linge. Il prend une à une les pinces dans le panier et les pince sur le rebord de la petite casserole.
PINCES-A-LINGE2.jpg PINCES-A-LINGES3.jpg
3- On peut voir beaucoup de concentration dans le geste. 4- A la fin, il les a toutes retirées et replacées dans le petit panier.

 

Gâteau de millet à la fleur d'oranger

Publié le par Caldeirael

Une nouvelle fois, je me suis inspirée de recettes déjà existantes pour en confectionner une inédite:

le gâteau de millet au lait d'avoine et à la fleur d'oranger .

 

Ingrédients:


Pour le lait d'avoine:  

- 1litre d'eau

- 50g de crème d'avoine 


Pour le gâteau:

 

- 1l de lait d'avoine

- 250ml de millet

- 90g de sucre complet de canne

- 1 gousse de vanille

- 2 oeufs

- un bouchon d'eau de fleur d'oranger 

- du caramel (eau et sucre) 

Préparation: 

 

1- Préparez le lait d'avoine en faisant cuire la crème d'avoine dans l'eau pendant 5 minutes. Filtrez la préparation.

 

2- Lavez le millet. Dans une casserole, versez le lait d'avoine avec le millet, le sucre et la gousse de vanille fendue en deux que vous aurez pris soin de gratter dans le lait d'avoine.

 

3- Faites cuire à feu très doux une trentaine de minutes, en remuant régulièrement pour que ça n'attache pas.

 

4- Hors du feu, ajoutez les oeufs battus, ainsi que le bouchon d'eau de fleur d'oranger. Otez la gousse de vanille.

 

5- Faites un caramel avec de l'eau et du sucre ou bien tapissez de caramel liquide un moule à charlotte allant au four. Versez la préparation à base de millet dans ce plat. Faites cuire au bain-marie, à 180°C, pendant une trentaine de minutes. Le dessus doit être pris et doré.

 

6- Le gâteau peut se déguster froid ou chaud, arrosé d'un coulis de caramel ou de sirop d'érable. Il se conserve 24h au réfrigérateur.

 

GATEAU DE MILLET

 

Bon appétit 

La tartiflette

Publié le par Caldeirael

Pour fêter nos 5 ans de mariage, ce soir c'est tartiflette au menu. En cherchant la recette exacte sur internet, je suis tombée sur le site: http://www.tartiflette-larecette.com/. Très instructif je dois dire!!! Surtout au niveau historique

 

TARTIFLETTE

 

Bon appétit aux gourmands!!!

Gaufres à la fleur d'oranger

Publié le par Caldeirael

Voici une recette de gaufres particulièrement savoureuse. Je me suis inspirée de la recette de ma maman qui possède la meilleure recette de gaufres que je connaisse  , bon ok, je ne suis peut-être pas objective:-) Et j'y ai apporté quelques modifications.

 

Cela donne:

 

Ingrédients:


150g de farine T55

100g de farine bise T80

3 oeufs

100g de beurre

40cl de lait de chèvre

1 pincée de sel

1 bouchon de fleur d'oranger 

 

 

1- Faire fondre le beurre dans le lait puis mettre le mélange à refroidir

2- Mélanger la farine, le sel et les oeufs.

Délayez le mélange n°2 dans le mélange n°1. Ajoutez un bouchon de fleur d'oranger.

S'il reste des grumeaux, passez un coup de mixeur.

Faire reposer 1h au frais avant utilisation

 

Bon appétit!

Yasur en éruption de nuit, avril 2010

Publié le par Caldeirael

 

Pour faire suite à l'éruption diurne du Yasur, voici une vidéo by night.

 

Bon c'est dommage, ça rend moins bien que la version de jour. Mais bon, c'est joli quand même!