T'es toi quand tu parles

Publié le par Caldeirael

- "Le plus difficile en classe, c'est qu'on ne peut pas dire ce que l'on sait, mais seulement ce que l'on doit savoir..."

- "C'est pour ça que je préfère ne rien savoir! Comme ça, c'est plus simple, je suis sûr de ne pas me tromper!"

 

 

L'enseignant relationnel sera celui qui saura créer des temps d'inter-influences mutuelles, celui qui osera et acceptera de se laisse influencer par l'enfant. Non seulement par son comportement, mais par son savoir, son savoir-être et son savoir-devenir.

 

 

Combien de fois ai-je rêvé d'un professeur me disant: "Jacques, dans une dictée de quatre-vingt mots, tu en as écrit soixante-quinze de juste."

Combien de fois ai-je imaginé un enseignant me disant: "Oui, partage ta réponse. Celle que tu as pour l'instant, celle que tu portes en toi, la tienne. Même si elle est différente de celle des autres, de celle du livre et même de la mienne. Nous pourrons la mettre en commun."

Combien de fois ai-je eu le désir d'entendre de la part d'un maître, un vrai - un maître qui aurait eu le souci d'aprendre, de partager, de se remettre en question:" Dis-moi, raconte-moi, apporte-moi ton savoir. Apprends-moi quelque chose que je ne sais pas encore."

Et j'osais rêver ainsi de matins de classe où nous aurions commencé la journée par un partage de nos découvertes.

Et j'ose imaginer un jour ces partages possibles, ces échanges stimulants, cette communication vécue comme une mise en commun.

 

Jacques Salomé, extrait de "T'es toi quand tu parles".

Publié dans Citations

Commenter cet article