Les contes de fées: pour ou contre?

Publié le par Caldeirael

On se rapproche de la fin de la semaine, et qui dit vendredi, dit neurones au travail:-)

 

Pour aujourd'hui, je voulais vous faire partager un petit extrait d'une des mes bibles "Au coeur de émotions de l'enfant", d'Isabelle Filliozat, portant sur la peur de l'enfant en rapport avec les contes de fées:

 

"Les contes traditionnels sont souvent violents. Ils sont les reflets d'une époque où l'on faisait peur aux enfants pour obtenir obéissance et soumission...

 

Les contes ont été défendus par certains psychanalystes qui ont analysé leur symbolisme, relevé leur universalité... Il est vrai qu'ils sont porteurs de symboles. Mais les symboles non explicités n'aident pas à guérir, ils risquent même de servir de répression émotionelle. Les émotions sont projetées sur les symboles, elles sont ainsi mises à distance, évitées. ...les symboles aident à rester dans l'inconscient. Il n'y a pas de catharsis par la pure symbolisation, sinon les artistes guériraient leurs blessures par leur art...

  

Nombre de contes sont au service de l'éducation dure et autoritaire, protègent l'image idéalisée des parents et déforment la réalité. En quoi ce type d'histoire peut aider un enfant à accéder à sa construction? Pourquoi donner des images qui peuvent être terrifiantes? Pourquoi ne pas laisser aux enfants le choix de leurs propres symboles? Bien sûr, ne vivront les contes de manière dramatique que ceux chez qui la problématique existe. Mais à quoi bon? Et pourquoi ne pas choisir des histoire d'aujourd'hui? Il y en a de très belles et bien écrites."

Au coeur des émotions de l'enfant
   

Et vous, que pensez vous de cela?  Avez vous des souvenirs d'enfance qui vous font avoir une opinion bien précise sur ce sujet?

 

Je me souviens avoir eu longtemps peur des incendies à cause de l'histoire de Bambi et de la forêt qui brûle, incendie lors duquel il perd sa maman. C'est horrible ce genre d'histoire, alors pourquoi y exposer nos enfants en leur créant des peurs et des inquiétudes inutiles qu'ils rencontreront bien assez tôt? Essayons de les préserver encore un peu de ce monde de brutes, ils se rendront bien assez vite compte de sa nature...

 

Et s'il vous plaît, si vous leur lisez ou quand vous leur lirez des histoires qui peuvent solliciter leurs émotions, n'oubliez surtout pas de les accompagner dans ces moments là, desquels ils peuvent ressortir inquiets ou bien grandis...

 

Bonne lecture:-)!

 

Publié dans Littérature

Commenter cet article

titoulematou 02/11/2012 12:29


Je suis pour la lecture des contes de fées ( avec un accompagnement bien sur). Ils permettent aux enfants de mettre leurs fantasmes à distance, de voir ce qui pourrait se passer s'ils se
réalisait...et pour certains enfants qui ont des difficultés d'apprentissage ça peut être salvateur. Connaissez vous les écrits de Serge Boimare à ce propos?

Caldeirael 02/11/2012 17:38



Je ne connais pas Serge Boimare. Quel est son style? Je vais me renseigner à son sujet. Merci:-)



Véro 24/02/2012 23:03


Je suis entièrement d'accord...